Les monte-escaliers sont-ils sûrs ? | Stannah

Les monte-escaliers sont-ils des appareils sûrs ?

Quel type de caractéristiques liées à la sécurité devrait avoir votre monte-escalier ? Pourquoi ? Nous avons répertorié dans un seul article tout ce que vous devez savoir sur les monte-escaliers et la sécurité.

Écrit par Stannah

Les monte-escaliers sont-ils des appareils sûrs ?

Les monte-escaliers sont-ils sûrs ?

Oui, les monte-escaliers ne sont pas seulement sûrs, mais ils vous rendent aussi votre autonomie en éliminant tout danger potentiel lié aux escaliers.

Les monte-escaliers ont été conçus pour permettre aux personnes ayant des problèmes de mobilité d’emprunter les escaliers en toute autonomie.

D’après l’Organisation mondiale de la santé, c’est chaque année entre 28 % et 35 % des plus de 65 ans qui chutent dans l’escalier. Ce pourcentage augmente à 32-42 % pour les plus de 70 ans, le nombre de chutes augmentant à mesure que nous vieillissons et que notre corps devient plus fragile.

Une chute après 65 ans n’est presque jamais « juste une chute ». Dans ce même rapport de l’OMS, il est dit que le taux d’hospitalisation due à une chute varie de 1,6 à 3,0 pour 10 000 personnes.

À la suite d’une chute, on peut citer quelques conséquences, parmi lesquelles fractures plus ou moins graves, traumas ou perte de mobilité.

On sait que la majorité des accidents surviennent à la maison ou près de la maison, mais saviez-vous que la plupart des accidents impliquant une personne âgée ont lieu dans les escaliers ou dans la salle de bain ?

Préparer votre maison dans l’idée d’y vivre une longue vieillesse épanouie peut vous éviter des désagréments et des souffrances inutiles.

En aménageant par exemple une douche à la place d’une baignoire glissante, ou en installant un monte-escalier.

Les monte-escaliers sont-ils sûrs pour les personnes souffrant de démence ?

Un monte-escalier est un appareil sûr à partir du moment où on peut l’utiliser de manière autonome. L’utilisateur/trice d’un monte-escalier doit être capable de monter et descendre du fauteuil en toute sécurité et d’emprunter sans problème les escaliers de haut en bas et vice-versa.

Il est fondamental que l’utilisateur/trice comprenne comment fonctionne le monte-escalier et qu’il/elle soit en mesure de l’utiliser tout-e seul-e. Cela va donc dépendre du stade de démence de l’utilisateur/trice et de la supervision d’une personne qui peut s’assurer de sa sécurité lors du trajet du monte-escalier.

Cependant, empunter les escaliers sans monte-escalier lorsque l’on souffre de démence peut s’avérer nettement plus dangereux.

Mais l’utilisateur/trice atteint-e de démence doit impérativement être surveillé-e ; la ceinture de sécurité à 5 points est recommandée dans ce cas, afin qu’il/elle soit assis-e dans le fauteuil en toute sécurité.

Personnes jeunes à mobilité réduite

Un monte-escalier est un appareil sûr aussi bien pour les personnes jeunes qu’âgées. La règle d’or reste la même : il faut être capable d’utiliser le monte-escalier en toute autonomie.
Les monte-escaliers ne sont pas destinés uniquement aux personnes âgées. Aussi bien les personnes en-dessous de 65 ans que les enfants peuvent bénéficier de l’utilisation d’un monte-escalier.

Toute personne à mobilité réduite doit pouvoir trouver une solution adaptée qui lui permettra de continuer à emprunter les escaliers si ceux-ci représentent un danger potentiel.

8 Caractéristiques de sécurité d’un monte-escalier

Un monte-escalier de qualité est fabriqué sur la base de plusieurs caractéristiques de sécurité standard.

Le but d’un monte-escalier est de vous offrir un moyen sûr et autonome pour continuer à vivre chez vous et emprunter les escaliers à votre guise.

Les caractéristiques de sécurité, standards et optionnelles, qu’il faut vérifier à l’achat d’un monte-escalier sont les suivantes :

  1. Capteurs de sécurité : ils doivent se trouver sous le repose-pieds et sur les côtés du bloc-moteur. Grâce à ces capteurs, votre monte-escalier s’arrêtera immédiatement, mais en douceur, s’il rencontre un quelconque obstacle sur son parcours.
  2. Types de ceintures de sécurité : la ceinture standard est à fermoir central (comme sur un sac à dos). Stannah vous propose d’autres options telles qu’une ceinture de sécurité rétractable, montée sur l’accoudoir et facile à boucler et à déboucler lorsque l’on souffre d’arthrose, mais aussi l’option d’une ceinture de sécurité empêchant le monte-escalier de se mettre en marche tant qu’elle n’est pas bouclée, ou encore un système de ceinture abdominale à cinq points si davantage de soutien est requis au niveau des épaules et entre les jambes.
  3. Coupure de courant : en cas de coupure d’électricité, votre monte-escalier continuera à fonctionner grâce à ses batteries. Les monte-escaliers Stannah fonctionnent aussi bien sur réseau électrique que sur batterie. Les batteries se rechargent à chaque fois que votre monte-escalier est parqué à son point de recharge. En cas de coupure de courant, vous pouvez continuer à utiliser votre monte-escalier en toute quiétude et sécurité jusqu’au retour de l’électricité.
  4. Rail rétractable : une caractéristique optionnelle pour les escaliers présentant un espace limité au rez-de-chaussée. Il se lève et s’abaisse automatiquement lorsque votre monte-escalier est en train de monter ou de descendre, laissant ainsi l’espace libre pour une porte ou un corridor. Cela permet d’éviter tout danger potentiel d’encoublement ou de blocage.
  5. Repose-pieds repliable : un monte-escalier possédera presque toujours un repose-pieds repliable manuellement. Stannah vous propose également l’option d’un repose-pieds automatique. Cette option est particulièrement importante pour la sécurité en haut des escaliers, pour ne pas avoir à se pencher pour replier le repose-pieds.
  6. Clés de sécurité : pour bloquer votre monte-escalier et empêcher une utilisation non autorisée. Cela s’avère utile si le monte-escalier est installé dans un espace commun comme les escaliers d’un immeuble. S’il n’est pas nécessaire de bloquer le monte-escalier, la clé peut simplement rester tout le temps sur ce dernier.
  7. Siège et accoudoirs réglables : pouvoir les régler vous fait vous sentir en sécurité pendant que vous utilisez votre monte-escalier. Pour certains modèles, Stannah fournit différentes largeurs de siège (normale ou XL), une plus grande profondeur d’assise, ou encore une sorte de « selle » qui permet de se tenir en position semi-assise si vous souffrez de problèmes de dos ou de genou. Des accoudoirs extensibles et plus larges offrent davantage de soutien lorsqu’on se lève.
  8. Commandes : elles doivent être faciles à utiliser et ergonomiques. Vous devriez pouvoir utiliser parfaitement et agréablement votre monte-escalier en toute autonomie, même si vous souffrez d’arthrose. En plus de la commande de type « joystick » standard, Stannah propose également une commande manuelle souple et ergonomique qui permet d’actionner le monte-escalier avec n’importe quelle partie de la main.

Quels sont les différents types de monte-escaliers ?

Monter les escaliers en toute sécurité

C’est en haut des escaliers que vous êtes le plus confronté-e à des enjeux de sécurité, surtout avec des problèmes de mobilité. Vous pouvez courir un danger important si vous perdez l’équilibre en haut des escaliers.

Une fois à destination en haut des escaliers, le monte-escalier sera certainement positionné sur le côté. À présent, afin de descendre du siège de manière sûre, on peut s’aider du repose-pieds et des accoudoirs comme appui, mais il faut encore procéder à une légère rotation du corps pour descendre assurément sur la terre ferme.

Un siège rotatif est une caractéristique de sécurité de votre monte-escalier qui élimine complètement cette rotation nécessaire du corps en vous permettant de tourner le siège et de descendre directement sur le palier.

Tous les monte-escaliers Stannah viennent avec une fonction manuelle standard pour effectuer ce mouvement.

Mais si faire pivoter le siège manuellement ne vous est pas possible à cause d’une mobilité limitée, Stannah vous propose l’option de rotation automatique.

Si vous choisissez l’option automatique, vous pourrez utiliser à votre guise la télécommande qui vous permettra également de faire pivoter le siège en position de marche.

Dans tous les cas, que vous choisissiez l’option automatique ou manuelle, il est essentiel que vous tourniez le monte-escalier dans une position sûre une fois arrivé-e à destination et éviter ainsi tout type de danger en haut des escaliers.

Descendre les escaliers en toute sécurité

Il n’y a en général pas vraiment de dangers potentiels en bas des escaliers.

Mais quelques petites choses doivent quand même être prises en compte.

Pour l’installation d’un monte-escalier, l’un des facteurs que le/la technicien-ne contrôle pendant l’état des lieux gratuit est l’endroit exact où le monte-escalier sera parqué.

Prenons l’exemple d’un monte-escalier parqué derrière un mur d’angle : le rail devra tourner encore un peu afin que le fauteuil ne soit pas dans le passage et que toutes les personnes empruntant les escaliers aient un espace suffisant pour passer.

D’autres fois, il n’est tout simplement pas possible de parquer le monte-escalier tout de suite derrière l’angle du mur ; dans ce genre de cas, le fauteuil reposera normalement contre le mur qui longe l’escalier.

Un bout de rail dépasserait alors sur le sol, créant ainsi un potentiel danger d’encoublement si le bout de l’escalier est un point de passage tel qu’un corridor.

Pour éviter tout accident, le rail rétractable représente la solution idéale : la dernière partie du rail, celle qui dépasse, se soulève, laissant ainsi le passage complètement libre. S’il y a une porte au bout des escaliers, le rail du monte-escalier pourrait en bloquer l’accès.

Dans ce cas-là aussi le rail rétractable est l’option à privilégier, car il laisse un accès libre à la porte et évite d’encombrer des espaces communs trop étroits.

6 Conseils de sécurité lors de l’utilisation d’un monte-escalier

Le but d’un monte-escalier est simple : vous permettre d’emprunter les escaliers de manière sûre et confortable.

Il ne vous faut rien d’autre pour être extra sécurisé-e que d’être simplement installé-e dans le fauteuil. Un bon monte-escalier, voilà tout ce dont vous avez besoin pour monter et descendre les escaliers.

Cela dit, quelques conseils peuvent vous aider à maintenir votre monte-escalier en parfait état de marche.

  1. N’utilisez pas votre monte-escalier à plus d’une personne à la fois. Un monte-escalier n’est pas fait pour transporter plusieurs personnes en un trajet. Il y a une limite de poids maximal.
  2. Posez toutes les questions qui vous passent par la tête pendant l’installation. Chez Stannah, nos technicien-ne-s ne quittent votre maison qu’une fois réellement certain-e-s que vous maîtrisez pleinement votre nouveau « meilleur ami ». Profitez de ce moment et demandez tout ce qui vous passe par la tête en ce qui concerne votre monte-escalier.
  3. Utilisez toujours la ceinture de sécurité. Un monte-escalier Stannah permet une utilisation sûre, même sans ceinture de sécurité. Mais la ceinture vous donnera une sensation de sécurité renforcée, surtout si vos escaliers sont longs. Et si vous avez choisi un système de ceinture de sécurité spécifique (comme la ceinture à 5 points) correspondant à vos besoins, il est évident qu’il est préférable de l’utiliser tout le temps.
  4. Ne laissez pas d’objets traîner sur les escaliers. Les capteurs de sécurité du monte-escalier repèrent l’objet et arrêtent l’appareil. Mais l’objet devra être enlevé pour que le monte-escalier redémarre. Il faudra alors descendre de ce dernier ou demander de l’aide. Mieux vaut éviter cela !
  5. L’entretien est fondamental. En général, un contrôle annuel d’entretien ordinaire est inclus dans la garantie, bien que les monte-escaliers ne nécessitent pas forcément beaucoup d’entretien. Mais un petit contrôle annuel vous assurera que tout va bien et maintiendra votre monte-escalier sur le long-terme.
  6. Laissez votre monte-escalier à son point de recharge lorsque vous ne l’utilisez pas. Il s’agit seulement de parquer votre monte-escalier à son point de recharge après l’avoir utilisé au lieu de le laisser n’importe où sur les escaliers. Ainsi, les batteries seront toujours chargées, au cas où vous en auriez besoin lors d’une coupure de courant par exemple.

Acheter un monte-escalier : est-ce une bonne idée ?

Si vous souffrez d’une mobilité réduite, mais que vous désirez continuer à pouvoir emprunter vos escaliers en toute sécurité et à vivre dans cette maison que vous aimez et que vous connaissez si bien, c’est évident.

Si vous avez des questions sur la sécurité de nos monte-escaliers ou au sujet de toute autre chose liée à nos produits, n’hésitez pas à nous contacter.

Nous sommes là pour vous aider et nous vous fournissons toutes les informations qu’il vous faut, sans frais et sans obligation d’achat, afin que vous puissiez prendre la meilleure décision, pour vous et pour votre maison.

Ces articles peuvent vous intéresser

Bibliographie:
WHO Global Report on falls prevention in old age

Articles connexes